Le « malaise » des musulmans de Suisse

Dans un article publié aujourd’hui, le journal Le Temps se fait l’écho du malaise que ressentiraient les musulmans de Suisse, après le troisième attentat djihadiste perpétré en France depuis janvier 2015.

Comme d’habitude, les musulmans condamnent, mais aussitôt fait, y vont de leurs litanies habituelles. « Nous sommes fatigués de devoir nous justifier de quelque chose qui n’a rien à voir avec nous », et que les terroristes ne sont pas « représentatifs en regard du nombre de musulmans dans le monde ». C’est fait, on tombe dans la basse rhétorique du nombre.

Certes, les terroristes ne constituent qu’une infime minorité de ces « croyants ». Il n’en demeure pas moins qu’ils se réclament de l’islam et tuent pour devenir des martyrs de cette cause, si l’on ose dire. En ce sens, ils sont une dangereuse minorité agissante – leur nombre n’ayant rien à voir avec leur potentiel de nuisance. Et puis, on n’a jamais vu de chrétiens se faire sauter ou écraser des innocents au XXIe siècle, jusqu’à preuve du contraire.

Le pompon est décerné, comme d’habitude, à l’islamiste Hani Ramadan qui, après avoir condamné l’attentat de Nice, se met à mégoter, puis à invoquer l’islamophobie et les méfaits des approches journalistiques. Et puis, très logiquement, il en vient à disculper les illuminati du califat.

Plus malhonnête, on meurt. Car faut-il rappeler, encore et toujours, que ces musulmans, radicalisés, se réclament précisément de leur religion?

De deux choses l’une: ou Hani Ramadan est stupide, ou il nous prend pour des idiots. Pourquoi pas les deux?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s