Les délires de la slaviste continuent

Hélène Richard Favre, slaviste et figure de proue des soutiens inconditionnels au régime de Poutine, persiste et signe. Il faut dire que l’affaire Navalny lui donne du grain à moudre.

Reprenons. Navalny, opposant à Poutine, interdit de candidature aux élections est empoisonné dans un avion. Les empoisonnements, ça ne rappelle pas quelque chose? Il semblerait que ces méthodes soient privilégiés par la dictature du Kremlin pour éliminer ses opposants, en Russie ou ailleurs.

Et voici notre slaviste qui doute, manipule, tord l’information pour lamentablement tenter de disculper son copain Poutine. On retient cette récente perle :

Et si Alexeï Navalny -dont on sait le sort adverse qui l’a visé- était, en réalité, une victime de règlements de compte qui le dépasseraient?

Et de citer un article du Figaro dans lequel elle lit que des pressions seraient exercées par les Etats-Unis sur l’Allemagne. J’ai eu beau le lire à plusieurs reprises, je n’y ai vu aucune mention des Etats-Unis.

La slaviste a son troupeau bêlant d’admirateurs bas de plafond. On y retrouvera l’inévitable Charles 05, disciple fidèle aux vues assez limitées. Mais elle nous prend pour des imbéciles.

Putin