Le sectarisme érigé en système

Bon, je l’avoue, j’ai regardé les 39 minutes et 59 secondes de la vidéo des « America’s Frontline Doctors ».

Presque quarante minutes d’incantations sectaires visant à dénoncer un prétendu complot et, surtout, à discréditer toutes les études qui démontreraient l’inefficacité de l’hydroxychloroquine.

Il faut en effet voir et entendre la Doctoresse Stella Immanuel, accessoirement pasteure dans le Texas, appeler ces études « fake science ». Pour elle, le Dr Anthony Fauci n’a pas utilisé de stéthoscope avec un patient depuis la nuit des temps et n’a donc qu’à se taire. On en tombe de sa chaise. Et également, entendre les discours complotistes de ces médecins qui hurlent à l’imposture, à la tromperie généralisée et à la manipulation. Et c’est – évidemment – le rôle des America’s Frontline Doctors de prétendre qu’ils sont les détenteurs de la vérité, puisqu’eux seuls sont en contact avec de vrais patients.

C’est d’ailleurs là l’une des caractéristiques du sectarisme: on évacue toutes les informations ou les opinions contraires, de sorte à créer une réalité ne permettant aucune divergence.

Mais finalement, le pire n’est pas que quelques obscurs amerloques s’agitent le bocal comme des forcenés. Le pire est l’écho qu’ils trouvent ailleurs, tout particulièrement chez le gourou Jean-Dominique Michel, devenu l’apôtre de ce sectarisme consistant à effacer toute contradiction, à s’abreuver des « nouvelles » des réseaux de type Fox News en prétendant que ce ne sont pas les canaux de diffusion qui comptent, mais les informations.

Il va même jusqu’à affirmer que la Doctoresse Simone Gold aurait été licenciée de l’hôpital Providence de Burbank (Californie) à la suite de la fameuse vidéo… Sauf que l’on ne trouve aucun article là-dessus dans aucun média « traditionnel ». Fake news, quand tu nous tient.

Sauf que ces prétendues « informations » sont tellement sujettes à caution, tellement trompeuses et manipulatoires qu’elles ne peuvent être prises au sérieux, sauf par les innombrables troupeaux de moutons bêlants et stupides.

On appréciera par contre la tribune de Christian Lehmann, publiée le 2 août dans Libération. Il y évoque notamment « l’intuition d’un mégalomane narcissique, dont l’absence de doute a enflammé tous ceux qui sont devenus virologues sur YouTube en deux semaines ». Devinez de qui il parle là?

Middle finger 2790310 1280 730x438

Conoravirus: délires, faux prophètes, complotisme et pseudo-scientifiques

Je ne sais pas vous, mais moi, depuis le début de la pandémie, je suis consterné de voir tous les Illuminati, médecins et prophètes auto-proclamés qui sont apparus au grand jour.

On commencera par le Président des Etats-Unis qui, selon son habitude, a prêché tout et son contraire tout en affirmant qu’il ne prenait aucune responsabilité sur rien. Du déni de l’existence même du virus à la recommandation de s’injecter du désinfectant, de s’exposer aux UV, on aura tout vu et tout entendu.

Il est suivi de près par Hani Ramadan, qui nous explique que le coronavirus est la conséquence de nos moeurs dépravées… Mais, attends! Et Tariq, ses moeurs ne sont pas dépravées? Vraiment, cet imbécile ne sait plus ce qu’il raconte (s’il l’a jamais su).

Il y a ensuite les complotistes de toutes sortes, qui tentent de nous faire croire que le virus est une création humaine, ou qu’il n’existe pas et que la pandémie n’est qu’une vaste conjuration, ourdie par l’industrie pharmaceutique et les gouvernements, la Chine, les écolos… Et je suis certain d’en oublier.

Enfin, les pseudo-médecins, virologues et scientifiques qui dispensent leurs prescriptions à longueur de confinement à tel point que l’on se demande comment la science a pu se développer avant leur récente apparition.

Tous les jours, on touche le fond de l’insondable stupidité humaine, de la bêtise crasse des complotistes et autres crétins alpins.

Décidément, plus je fréquente l’humanité, plus j’aime mon chien.

Masonic illuminati symbols eye in triangle sign vector 21865778