Délires, ignominie, ordure: les égarements de Jean-Dominique Michel

Jean-Dominique Michel… Encore lui, toujours lui. Complotiste, expert autoproclamé, prétendu « anthropologue de la santé », on n’en peut plus de ses incantations.

En résumé, son message est le suivant: les experts qui ne sont pas lui se sont trompés et continuent de se tromper s’agissant de la pandémie et de sa gestion. Il n’est pas complotiste, mais fraie régulièrement avec ces milieux. Il suffit de voir sa tête enfarinée se délecter d’une discussion avec Silvano Trotta, celui qui affirme que la lune est creuse.

Si l’on ose contredire ses positions, on sombre dans l’ignominie, l’ordure et les délires et l’on se voit infliger des « droits de réponse » aussi stupides que sont dénués de fondement ses propres propos.

Le pire est que cet olibrius est invité à dispenser sa pseudo-science (à Liège et à Menton) qui ont été l’occasion pour lui de se faire mousser une fois de plus, en vomissant au passage la représentante de la RTBF et le compte-rendu qu’elle a fait de sa messe insipide. Pour lui, cet article est « abject » – évidemment.

Non, décidément, quel triste sire. A ses agitations, délires paranoïaques et autres incantations, il convient de ne rien dire ni ne rien faire en nous contentant de nous taire et de le laisser braire. Finalement, être con n’a jamais tué personne.

Ane g

Jean-Dominique Michel, la grosse tête

C’est avec un effarement certain que je suis depuis des semaines les élucubrations de Jean-Dominique Michel, imposteur, gourou autoproclamé et prétendu « anthropologue de la santé ».

J’ai déjà eu l’occasion de commenter son curriculum vitae et ses lacunes – ainsi que sa participation au discours complotiste de Silvano Trotta (oui, celui qui affirme que la lune est creuse).

Tout est occasion à notre illuminati de se faire mousser, de proférer ses incantations et de se donner la grosse tête.

Il a franchi une étape de plus dans la condescendance méprisante en postant ce grand moment de délire intitulé Adresse à Monsieur Olivier Véran, ministre de la « santé » (on notera les guillemets).

Cinq minutes et treize secondes d’un discours pontifiant et méprisant, n’hésitant pas à faire l’apologie de Didier Raoult au passage.

Cet individu a un égo gonflé à l’hélium qui l’apparente à un ballon-sonde stratosphérique. Mais tout cela est d’une confondante naiveté, d’une profonde bêtise, d’une grande puérilité et d’une totale inutilité.

Jean-Dominique Michel devrait se rappeler cette maxime: « le silence est d’or ».

Martine JDM

Complotistes, illuminati, prophètes, gourous

Depuis le début de la pandémie liée au Covid-19, on lit à peu près tout et son contraire.

Raoult est un génie, Raoult est un con.

L’hydroxychloroquine doit être administrée, ou pas.

On nous ment, ou pas.

Les gouvernements nous privent de nos libertés fondamentales, ou pas.

Les statistiques sont truquées, ou pas.

Je détiens la vérité, toi pas. Ou le contraire.

Ces polémiques sont alimentées par quelques gourous plus ou moins inspirés, le plus célèbre d’entre eux étant l’anthropologue de la santé Jean-Dominique Michel. Il s’est trouvé un rôle de gourou et a même réussi à publier un livre, fomenté en quelques semaines, dans lequel il nous explique tout ce que nos gouvernant ont fait faux. Et il assomme le bon peuple d’un blog aussi pénétré qu’emmerdant (et je pèse mes mots).

Pour dire ma vérité, j’en ai plus qu’assez.

Si quelques crétins ne veulent pas respecter les quelques consignes de distanciation sociale et de port du masque dans des lieux fermés ou des transports publics, qu’ils crèvent. Je ne sais s’ils seront comptés dans les statistiques morbides du Covid-19, mais au moins, il ne nous ferons plus suer.

Quant aux gourous, il convient de leur dire que les chiens aboient et que la caravane passe. Et merde aux gourous.

The love guru