Jean-Dominique Michel est un imposteur

Jean-Dominique Michel se présente (je devrais dire se vend) comme un « anthropologue de la santé ». Il a un troupeau de suiveurs inconditionnels sur sa page Facebook et son blog. Depuis le début de la pandémie liée au Covid-19, on le voit partout, on l’entend partout et il dégoise ses théories à la mord-moi-le noeud à tort et à travers.

Il se fait passer pour un professionnel de haut niveau. Malheureusement pour lui, il a eu la bêtise de publier son parcours de formation sur sa page LinkedIn. Impressionnant parcours…

Il débute dans les années 1986 – 1994 à l’Université de Montréal ou il aurait obtenu des « certificats » en études théâtrales, cinématographiques, anthropologie ainsi qu’un Bachelor en « Arts & Sciences ». Quels diplômes? On n’en sait rien.

Il poursuit avec un brevet d’instructeur suisse de ski et patente vaudoise en 1990 – 1991, ce qui prouve qu’il a du revenir en Suisse pour ses vacances d’hiver. Et ce brevet est sans aucun doute très utilie pour développer ses connaissances en anthropologie de la santé.

Et ça continue avec un certificat en ethno-linguistique et un diplôme d’études supérieures en anthropologie de la santé, délivrés par un mystérieux « Psycho-Physics Academy » à Londres, en 1993 – 1995. Cette académie n’a aucune existence sur Internet ailleurs que dans le curriculum vitae de Jean-Dominique Michel. Un simple recherche sur Internet nous apprend que cette société à responsabilité limitée a été créée en 1993 par un certain Jean-Paul André Gérome (artiste peintre de son état) et a été dissoute en 1999. Ca commence à sentir le souffre.

Il poursuit par une formation en biogénéalogie dispensée par Esclarmonde à Genève en 2005 – 2006. Cet institut est spécialisé dans les formations du domaine de la naturopathie et, sur son site actuel, ne fait aucune mention de biogénéalogie.

Ce n’est pas terminé! Notre imposteur fréquente ensuite l’Institut de Coaching et de Thérapies d’Evolution à Genève, entre 2009 et 2013, où il aurait obtenu un diplôme de praticien et de formateur en « accompagnement individuel et groupal »… Cet institut n’a pas d’existence sur Internet.

En 2016, MD Consultation Institution de Santé lui aurait délivré un diplôme de formation REMAS (reprogrammation émotionnelle par les mouvements alternés et la sophrologie)… Il se trouve que cettte organisation « offre une approche de soins ambulatoire en psychiatrie générale et une approche plus spécifique pour les problèmes de dépendances à un produit ou d’addictions à un comportement pour les problèmes d’Hyperactivité chez l’adulte (TDA-H) et pour les personnes « Haut Potentiel »… Le site fait cependant mention de « traitements plus spécifiques comme: l’intégration d’outil TCC de troisième génération, la résilience, le mindfulness, le R.E.M.A.S (technique proche de l’E.M.D.R) basées sur les mouvements alternatifs pour le syndrôme de stress post traumatique, les phobies et certains troubles anxieux »… On s’approche, mais de formation, il n’y en a pas. Il y a fort à penser que notre olibrius y a été admis comme patient plutôt que comme étudiant.

Et pour parachever le tout, il nous dit avoir suivi une formation en « neuro coaching » à la Loyola Marymount University. Cette université catholique existe bel et bien, mais sur son site Internet, aucune trace de formations au coaching ou au « neuro coaching »… En revanche, Mark Waldman qui est effectivement titulaire d’une chaire au sein de cette université, propose un cours en ligne de neurocoaching dont on ne sait pas grand chose sinon qu’il n’est en aucun cas affilié à la Loyola Marymount University.

Enfin, le site Google Scholar ne fait aucune mention de quelconques publications académiques signées de la main de Jean-Dominique Michel.

Tout cela n’est pas reluisant du tout. Jean-Dominique Michel n’est titulaire d’aucun diplôme universitaire digne de ce nom, n’a eu aucune carrière académique, aucune publication autre que ses deux livres et un article sur « L’importance de la croyance dans le processus thérapeutique », publié en 2008.

Si l’on ne se base que sur son curriculum vitae, on doit donc conclure que Jean-Dominique Michel n’est pas qui il prétend être. Sa posture relève davantage de celle d’un gourou illuminé que d’un scientifique de niveau académique.

Pour autant, cela devrait-il lui interdire de proférer ses absurdités? Certainement pas… Pour autant que l’on soit pleinement conscient que cet individu est un imposteur.

Unnamed

4 commentaires sur “Jean-Dominique Michel est un imposteur

  1. Contester quelqu un sur sa personne ou ses titres, même à juste titre, ne suffit pas à prouver que ce qu il écrit est faux. Cette pratique du discrédit n honore pas celui qui l utilise même si elle sert sa cause. L industrie du tabac, celle des produits dits phytosanitaires ou phamaceutiques ont ainsi manœuvré pendant des années à défaut d argument de fond .
    Elevez le niveau, n’attaquez pas l homme, contestez les faits avec des preuves si vous en disposez . Merci pour nous tous.

    • Vous n’avez pas bien lu mon billet. Je n’y parle que du CV de JDM, et non de ses idées. Il n’en demeure pas moins que ces dernières vont à l’encontre des discours officiels. C’est le droit le plus strict de JDM. Par contre, s’offusquer d’être contredit, prétendre à l’attaque de l’homme ou à l’injure lorsque l’on prend le contrepied de ses opinions comme il le fait, ça, c’est indigne. Je vous renvoie de plus à l’édifiant entretien qu’il a eu avec Silvano Trotta, complotiste de renom, et durant lequel il se fait mousser, allant jusqu’à prétendre qu’il a du « ruser contre son propre gouvernement pour se procurer de l’hydroxychloroquine sur un parking » alors qu’il aurait prétendûment été malade du Covid… Non, décidément, écoutez qui vous voulez, mais JDM n’est pas recommandable.

  2. Le blog de Jean-Dominique Michel fait partie de mes sources d’information concernant la pandémie et j’en recommande la lecture ( par simple ouverture d’esprit ) .
    Il a donné une conférence ( que j’ai visionnée ) dans le cadre des Grandes conférences liégeoises
    ( organisées conjointement par la Ville et l’université de Liège ) qui a pour principe de donner la parole à des personnalités de qualité ( même si elles ne font pas l’unanimité ).
    Didier Raoult devait aussi donner une conférence ( reportée vu les mesures sanitaires ).
    Lire un blog ne signifie en rien qu’on adhère aux idées qui s’y trouvent ( la preuve je n’apprécie pas votre commentaire ).
    Ce qui m’intéresse le plus souvent sur le blog  » Anthropo-logiques » ce sont des liens vers des articles : c’est ainsi que j’ai pu lire un article intéressant de Christophe De Brouwer , qui au niveau de son expérience et de sa formation est un expert crédible . Il est en effet directeur honoraire de l’école de Santé Publique de l’ULB.
    J’ai aussi visionné le film « Hold up » et cela ne fait pas de moi un complotiste .
    L’important finalement c’est l’observation des faits , les preuves obtenues grâce à des méthodes scientifiques ou d’investigation journalistique .
    Je consulte aussi d’autres blogs comme celui du « collectif Reinfo Covid » ( Louis Fouché ) et « Ouvertures immédiates » ( Bernard Rentier, ancien directeur de l’ULB ).
    Et je m’informe sur les médias classiques ( RTBF , RTL , La Libre , Le Soir )
    J’évite d’attaquer des personnes comme vous le faites pour me concentrer sur les faits , les idées, les questions.
    C’est ce qui arrive aussi à Didier Raoult : je n’aime pas sa personnalité arrogante , mais cela ne m’empêche pas de m’intéresser à ses analyses qui sont celles d’un homme de terrain qui a de l’expérience .
    Si vous souhaitez vous informer uniquement via les médias classiques, libre à vous …..C’est pour moi un appauvrissement de la pensée …..
    Tout lire , tout regarder et puis exercer son esprit critique, voilà mon attitude .
    On attribue à Voltaire les propos suivants :  » je ne suis pas d’accord avec vous , mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » .
    Votre commentaire , je le qualifie de bête et méchant et n’apportant rien au débat sur la pandémie et la manière dont elle gérée .

    Jean-Pol Benoit, Belgique

    • Je ne suis pas certain que les élucubrations de Monsieur Jean-Dominique Michel puissent être considérées comme une « source d’information ». Tout au plus, selon les goûts de chacun, pourra-t-on les prendre pour de risibles sornettes, des opinions qui n’appartiennent qu’à lui, ou plus simplement, une diarrhée verbale aussi inutile que dénuée de pertinence.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s